Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Céline-Emmanuelle, Loisirs Créatifs
  • Céline-Emmanuelle, Loisirs Créatifs
  • : Bienvenue dans mon univers ! Ce blog est conçu pour partager mes loisirs créatifs de toutes sortes. La recherche de l'échange et des idées novatrices. Ce qu'il faut retenir c'est que ce sont vos messages qui donnent envie de continuer et de donner encore plus, même un petit coucou de temps en temps ça fait toujours plaisir ! Et on se tutoie comme ça on reste jeune ;-) Pour agrandir les photos des articles il suffit de cliquer dessus. Bonne visite !
  • Contact

Traduire ce blog

Recherche

Suivre ce blog

Pour être informé de toutes mes nouvelles publications il suffit de s'inscrire à la newsletter ci-dessous.

Les notifications arriveront directement par mail.

Plus d'infos ici.

Archives

Vous avez encore le temps

Compteur

 

compteur pour blog

Un peu de pub créative...

Logo AC

logo

Form Photoshop 

Stampin up

Carte-voeux-2014

 

Creavea

 

Creation-bougies.jpg

Retrouvez moi ailleurs

 

PageFB.jpg

 

Suivez-moi sur Hellocoton


15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 08:00

Edit du 25 mai 2013 : Mon texte n'a pas été choisi par le jury mais j'ai adoré l'écrire alors merci de m'avoir encouragé à le faire !!! Je serai partante pour un prochain challenge ! Bonne soirée à tous et merci encore !

 

 

Bonjour à tous !

 

Je vous présente déjà un tableau du peintre Leonid Afremov que j'aime beaucoup, tout à fait adapté au sujet qui suit.

 

leonid-afremov-4-6-.jpg

 

 

J'ai décidé de me lancer dans un défi d'écriture... Voilà pour vous l'exclusivité de mon texte. C'est une grande première et j'ai eu envie de l'écrire parce que le sujet me touchait particulièrement.

Toutes les consignes se trouvent à la suite de mon texte. Je n'ai pas encore annoncé ma participation parce qu'en fait je n'ose pas trop... Je crois que j'ai besoin de votre avis... Je l'envoie ou pas ?

 

 

 

C'est exactement le moment où je sors.

Il pleut... Le ciel tourterelle est pesant comme la tristesse qui m'envahit subitement. De mornes souvenirs inondent mes pensées et je sens que mon cœur saigne encore...

 

Le tonnerre gronde et un éclair majorelle déchire le ciel, surprise par le bruit et les couleurs électriques qui éclairent  l'avenue, je sors de ma torpeur.

 

Je regarde l'heure, 6h00, l'horizon me laisse deviner l'aurore et, malgré la pluie, je parviens à apercevoir un infime carré de ciel lavande qui se reflète sur les toits pourpres des usines.

 

La grande ville s'éveille doucement dans un balai coloré de parapluies. C'est le celadon qui retient mon attention. Son propriétaire élégant vient malencontreusement de lâcher son journal dans une flaque. Des serpents d'encre se faufilent sur les trottoirs bondés et disparaissent dans les bouches du métro.

 

Je traverse le boulevard, relève discrètement mon bel imper orchidée afin d'éviter les gouttes noires que les pieds qui dansent dans les flaques nous infligent. J'arrive enfin à mon arrêt. Je m'assieds. 

 

J'observe le va et vient des chaussures sur le marbre incarnat de la place, les passants qui s'agitent, ceux qui attendent et semblent s'ennuyer, ceux qui téléphonent ou encore ceux qui mangent.

 

L'orage s'éloigne... Je lève les yeux, constate la teinte fleur de soufre des nuages et je souris sous mon abri. Le doux chant de la pluie me berce.

 

 

Céline-Emmanuelle

 

 

 

 

 

Consignes : Troisième challenge de l'atelier d'écriture créative - clôture des participations dimanche 19 mai 23h59. 

 

Pour participer, je vous invite dans un premier temps à aller consulter le règlement complet qui se trouve ici http://www.parisianshoegals.com/2013/01/le-challenge-litteraire-et-son_13.html afin d'éviter quelques cheveux blancs à notre aimable jury : 

Vous avez jusqu'au dimanche 19 mai 23h59 pour valider votre participation en publiant votre texte (et en me le faisant savoir en publiant le lien dans les commentaires.)

Le jury rendra son verdict le mercredi 22 mai et les lecteurs pourront voter pour les 3 finalistes du 22 au 29 mai.

Comme les préoccupations actuelles des membres du jury tournent autour de la météo - je crois que nous nous faisons vieux -  vous devrez écrire une scène urbaine (en ville donc) se déroulant soit pendant un orage en vous inspirant des deux premières strophes du poème de Verlaine Il pleure dans mon cœur, strophes que voici :

Il pleure dans mon coeur
Comme il pleut sur la ville ;
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon coeur ?

Ô bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits !
Pour un coeur qui s'ennuie,
Ô le chant de la pluie !


1ère contrainte : le texte devra être rédigé au présent. Le présent de narration n'est pas aussi évident qu'il y paraît à manier, donc forcément intéressant. 

2ème contrainte : une palette de couleurs à intégrer obligatoirement dans votre texte. La difficulté résidant dans la colorisation de la ville naturellement plutôt gris bitume. Cet exercice, nous l'appelons entre nous "les scènes impressionnistes" ; Il s'agit de peindre avec les mots sans forcément chercher le réalisme.
- fleur de soufre (jaune)
- aurore (orange)
- incarnat (rouge)
- tourterelle (gris)
- majorelle (bleu)
- lavande (bleu)
- céladon (vert)
- pourpre (rouge violet)
- orchidée (violet) 


Le choix de la forme finale est entièrement de votre ressort : fictions, nouvelles, textes divers, poèmes, prose, vers, histoires personnelles, sur un mode drôle, sérieux, touchant, horrifique, tendre, désopilant, it's up to you ! Le but ultime, vous faire plaisir en écrivant !

- Chaque participant devra publier son texte sur son propre blog en expliquant le pourquoi du comment de ce travail d'écriture, le concept du challenge littéraire.  

- Pour ceux qui n'ont pas de blog, vous pourrez publier votre texte entièrement dans les commentaires du billet correspondant au challenge et consacré aux participations ou trouver un blog ami qui diffusera vos écrits.   

- Une fois votre texte publié sur votre blog, vous m'envoyez le lien. Au fur et à mesure des publications de chacun, je publierai dans le billet consacré aux participations le premier paragraphe du texte pour donner envie aux lecteurs d'aller lire la suite sur votre site et le lien vers le blog de l'auteur.


Je vous souhaite une très belle journée à tous, chez nous il pleut ... Le temps idéal pour préparer le prochain défi Matiermot en cours (cliquez sur l'image pour découvrir le dernier sujet) 
Matiermot
Signature 0313
Repost 0
Published by Céline-Emmanuelle - dans Ecriture
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 23:43

Pour ton anniversaire, j'ai voulu t'écrire un poème
Mais je n'ai pas trouvé les bonnes rimes
Même avec un dictionnaire des synonymes
J'ai donc plutôt choisi de te chercher un poème
Mais je n'ai pas trouvé le thème
J'en ai pourtant lu des centaines
J'ai aussi cherché des citations
Mais trop d'hésitations...
C'est pourquoi j'ai changé de décision
Pour ton anniversaire, juste ce petit angelot
Pour t'accompagner dans tes lectures
Au fil des mots et des aventures
Tu l'auras compris c'est un marque page
Cadeau de ce nouvel âge.

Joyeux anniversaire !

 

Signature-2

Repost 0
Published by Céline-Emmanuelle - dans Ecriture
commenter cet article
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 02:36

 

Iaorana !

 

Moi c'est Hiro ! Mes humains m'ont reccueilli en juillet alors que j'étais un pauvre chaton abandonné d'un mois et demi.

Je suis un matou plutôt cool, je ne fais pas de bêtises, je donne des câlins à la demande et je suis plutôt calme. Bon je suis sourd mais ce n'est pas un défaut, juste un léger handicap avec lequel mes humains et moi composons assez bien et... Ah si... Je fais un truc parfois un peu chiant, je l'admets, je pleure quand elle est un peu trop loin... Mais je reste le chat de ses rêves, comme elle dit...

 

 

Novembre-2011 9137 3

 

 

Hier soir, j'en ai eu marre de cette vie feutrée, j'ai voulu essayer un "retour aux sources", j'ai pris "ma b... et mon couteau", comme il dit... Et en route pour l'aventure !

J'ai flané un peu sous la lune, flambé auprès de quelques minettes pimpantes, tenté d'attraper un oiseau ou deux (l'instinct parait-il), j'ai croisé quelques vauriens miteux (ils faisaient peur quand même), j'ai cherché un coin peinard pour dormir à l'abri de la pluie, enfin, un bout de carton... Et lorsque qu'au matin, marchant sur des oeufs (j'ai abimé toutes mes griffes), souffrant de mes égratignures de guerre (c'est cher le carton à notre époque !)  et ne ressemblant plus à rien, j'ai décidé de rentrer... En pleurant depuis l'autre bout de la rue....

 

 

Hiro

 

 

Elle a été soulagée, c'est qu'elle l'aime son chat d'atelier ! Mais elle me préfère blanc et non puant alors je n'ai pas échappé à la douche ! Mais comme elle était tiède et que j'en avais bien besoin, je n'ai rien dit, je me suis juste laissé faire...

 

 

Novembre-2011 9137 2

 

 

Les filles aussi ont été soulagées, la petite m'a gâtée, doudou, couverture, coussin et j'ai fini par m'endormir ainsi... Finalement la vie feutrée ça a du bon ! Et puis... Je n'ai pas été cool de partir la veille de son anniversaire !

 

 

Novembre-2011-9137_4.JPG

 

 

Et lui ? Soulagé aussi mais surement plus parce que ses femmes ont retrouvé un certain sourire, que par mon retour ! Bien qu'il m'aime énormément aussi ! Mais bon, pas de ça entre hommes  Clignement d'œil  !

 

 

Signature

Repost 0
Published by Céline-Emmanuelle - dans Ecriture
commenter cet article
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 09:09

Le 1er septempre 2011 j'ai écrit :

"Je pense que nous devons réaliser tous nos rêves mais pas tous en même temps..."

Le 26 octobre 2011, à la question "comment allez vous rentrer ?", j'ai répondu :

"Heureux quand même, changés sûrement, abimés aussi..."

Le 15 décembre 2011, après une journée en colère, un sentiment que je déteste au plus haut point, une journée où l'on sent le petit diable caché en nous prêt à mettre une baffe au premier venu... Cela dit, après avoir fait le bilan du travail accompli dans cette journée négative, je me suis dit  :

"La colère n'est pas constructive, elle est mauvaise pour l'esprit et pour la création mais c'est un moteur de productivité insoupçonné"

Repost 0
Published by Céline-Emmanuelle - dans Ecriture
commenter cet article
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 09:02

 

 

Ecriture 6364 2

 

 

Une petite histoire que j'avais écrite pour ma fille qui n'a pas été publiée parce qu'on m'en demandait 9 autres... A cette époque je passais mes exams en infographie et je ne l'ai pas fait, c'est dommage... Par contre cette histoire est protégée contre le plagiat...

 

Bonne lecture à vos enfants !

 

 

Maline et Sorcinette

 

Je m’appelle Maline, je suis en CM1 et j’adore aller à l’école.

On y apprend plein de choses intéressantes et surtout on rigole bien avec les copines.

Des copines, j’en ai surtout 2. Elles s’appellent Olia et Sarina.

 

Dans notre classe, il y a aussi « Serenella ». Drôle de prénom, hein ?

Et il n’y a pas que son prénom qui soit bizarre, C’est Serenella toute entière qui est bizarre…

Elle est petite avec de très longs cheveux noirs.

Elle a les yeux foncés et toujours cernés, on dirait qu’elle ne dort jamais…

Elle ne sourit jamais non plus, elle reste toujours toute seule dans son coin, comme si elle n’était pas là…

 

Nous, avec Olia et Sarina, on se moque tout le temps de Serenella, on lui a même donné un surnom, on l’appelle « Sorcinette » car elle nous fait penser à une toute petite sorcière.

 

Sorcinette habite à côté de chez nous.

On la voit tous les matins trainer difficilement derrière elle son cartable plus grand qu’elle…

Et nous, ça nous fait beaucoup rire.

 

Le midi à la cantine tout le monde se cache pour rire quand Sorcinette traverse le réfectoire avec son immense plateau.

 

Et pour couronner le tout, quand la maîtresse l’interroge (et c’est le seul moment où on entend le son de sa voix), elle parle d’une drôle de façon et encore une fois ça nous fait bien rire !

Sorcinette, c’est notre blague favorite !

 

Un matin, je me suis levée pour aller à l’école, et là, malheur ! J’étais couverte de boutons et j’avais beaucoup de fièvre. Maman a appelé la maîtresse que je n’irai pas à l’école pendant 15 longs jours car j’avais attrapé la varicelle. Une maladie très contagieuse.

Tellement contagieuse que ni Olia, ni Sarina ne sont pas venues me porter mes devoirs de peur de l’attraper.

 

Pourtant, un soir, après la classe, on est venu sonner à la porte.

C’était Sorcinette.

Quand j’ai ouvert, je me suis d’abord demandé si cette fois c’était elle qui venait se moquer de moi en pyjama avec tous mes boutons…

 

Mais elle n’en fit rien, elle ne m’a même pas regardé en détail, elle s’est juste contentée de dire :

 

-« buonjour Maline, io suis venue t’apporter tes dévoirs. »

 

Elle a ouvert son GROS sac et m’a tendu une pochette verte contenant des photocopies des leçons apprises et la liste des devoirs.

 

-« Io reviendrai domani pour t’apporter les autres devoirs se tu veux ? »

 

Je me suis contentée de lui dire « Oui, merci », et j’ai refermé la porte…

 

Le soir, j’ai relu toutes les leçons mais je n’ai pas réussi à faire les devoirs qui allaient avec, ils m’ont paru trop compliqués…

 

Le lendemain quand Sorcinette est venue, je lui ai dit que ce n’était pas la peine de continuer à m’apporter les devoirs car je ne comprenais rien…

Ce n’est pas facile de se faire les cours toute seule, c’est quand même mieux quand la maîtresse explique…

Mais Sorcinette m’a proposé de m’expliquer toutes les leçons chaque soir et de faire nos devoirs ensemble.

J’ai trouvé ça vraiment gentil et contre toute attente, j’ai accepté.

 

Chaque soir de la semaine après la classe, pendant 15 jours, Sorcinette est restée 1h à la maison à m’expliquer les leçons du jour.

Plus les jours passaient et mieux j’ai appris à la connaître et plus je m’en voulais de l’avoir jugée un peu vite.

 

Sorcinette, sous ses airs nonchalants est en fait une fille très drôle.

Elle s’appelle Serenella parce qu’elle est italienne, c’est pour ça qu’elle fait des fautes quand elle parle.

Elle n’habite pas en France depuis très longtemps mais on peut dire qu’elle a vraiment appris le français très vite car maintenant c’est elle qui m’explique les devoirs !!!

 

Pour apprendre si vite elle prend des cours de français tous les soirs. Elle a donc deux fois des devoirs, c’est pour ça qu’elle a toujours l’air fatigué…

Je lui ai d’ailleurs proposé de l’aider aussi à mon tour.

C’est ainsi que nous sommes devenues de vrais amies.

 

Le jour où j’ai repris l’école, Olia et Sarina n’ont rien compris quand je suis arrivée avec Sorcinette mais je leur ai présenté, je leur ai tout expliqué, la varicelle, les devoirs, les cours de français… Et elles aussi, elles ont appris à l’aimer.

 

On l’appelle toujours Sorcinette car elle a beaucoup d’humour et a trouvé ce petit surnom très drôle, elle n’avait encore jamais entendu ce mot et nous non plus avant elle ! Mais maintenant c’est notre petite Sorcinette à nous qui nous fait toujours bien rire avec ses bonnes blagues.

 

D’ailleurs elle aussi a retrouvé un beau sourire. Elle a fait beaucoup de progrès en français et est beaucoup moins fatiguée.

Nous continuons à faire nos devoirs ensemble chaque soir.

Olia lui a offert un beau cartable un peu plus adapté à sa taille et à la cantine maintenant, il y a toujours quelqu’un pour l’aider à porter son plateau…

 

Ce que je retiens de cette histoire c’est qu’il ne faut pas juger les gens sur leurs apparences.

Ce n’est pas parce qu’on a l’air différent qu’on fond on n’est pas comme tout le monde et puis…

On a tous besoin d’une amie.

 

Céline-Emmanuelle.

Repost 0
Published by Céline-Emmanuelle - dans Ecriture
commenter cet article